Allergie aux animaux : Saviez-vous que... ?

Prévenir plutôt qu'abandonner son animal.


Lutter contre l’abandon des animaux de compagnie ne tient qu’à peu de choses. Comme l’arrivée d’un enfant, celle d’un animal de compagnie dans un foyer se prépare sérieusement et se discute.

Selon le lieu d’habitation, le caractère des membres de la famille et leur style de vie, leurs préférences et leur disponibilité, le choix se portera sur un animal en particulier.

Être aux prises avec un problème d'allergie aux animaux domestiques n'est pas une chose plaisante, surtout si vous aimez leur présence.



Notre corps combat tout ennemi extérieur (microbe, virus, bactérie, parasite) avec une arme très puissante : le système immunitaire. Quand cette « arme » considère qu’une substance (allergène) qu’on a mangée, bue, respirée ou touchée est un grave ennemi, elle réagit de façon excessive en produisant un type particulier d’anticorps appelé « IgE » (immunoglobuline E) pour la combattre : c’est la réaction allergique.


Le type de symptômes et leur intensité, qui dépendent de plusieurs facteurs, sont propres à chaque personne. Les réactions allergiques peuvent être discrètes, comme l’apparition d’une rougeur sur la peau, ou potentiellement mortelles, comme l’anaphylaxie.


Près de 40 % de la population des pays industrialisés est touchée par une forme ou une autre d’allergie :

  1. Allergènes aériens - Pollens d’arbres, de graminées et d’herbes à poux - Acariens présents dans la poussière - Poils, urine, salive et pellicules d’animaux - Moisissures

  2. Allergènes alimentaire - Arachide, produits laitiers, œufs, noix, fruits de mers, poissons, etc.

  3. Autres allergènes - Certains médicaments (antibiotique, etc.) - Latex - Venin d'insectes - Etc.

Les manifestations allergiques aux animaux sont de plus en plus fréquentes et des moyens existent pour soulager les symptômes des amoureux des animaux qui sont malheureusement allergiques aux bêtes poilues. Bien que les résultats de recherches récentes soient très prometteurs afin de rendre l’immunothérapie plus rapide, plus efficace et plus durable, les solutions offertes sont peu nombreuses pour l’instant et leur efficacité varie énormément.

  1. Les antihistaminiques

  2. L'immunothérapie (désensibilisation)

  3. Acupuncture


Les réactions d'une allergie aux animaux peuvent varier grandement d'un sujet à l'autre, passant par de simples picotements aux yeux à des problèmes respiratoires sérieux comme l'asthme. Comment s'explique cette allergie ?


Tous les animaux à sang chaud (incluant les oiseaux) peuvent potentiellement déclencher des symptômes d'allergie.

Contrairement à une idée reçu, ce ne sont 𝗽𝗮𝘀 𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗽𝗼𝗶𝗹𝘀 qui sont en cause, mais une 𝗽𝗿𝗼𝘁𝗲́𝗶𝗻𝗲𝘀 présente dans la salive, les glandes sébacées, les pellicules, les larmes, la sueur et l’urine. C’est d’ailleurs pourquoi un chat est plus souvent responsable d’allergies chez les humains qu’un chien, puisqu’en se léchant pour faire sa toilette il enduit son pelage d’allergènes.



Des vendeurs malhonnêtes proposent des animaux prétendu hypoallergéniques. 𝗨𝗻 𝗰𝗵𝗮𝘁 𝗼𝘂 𝘂𝗻 𝗰𝗵𝗶𝗲𝗻 𝟭𝟬𝟬% 𝗵𝘆𝗽𝗼𝗮𝗹𝗹𝗲𝗿𝗴𝗲́𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲, 𝗰̧𝗮 𝗻’𝗲𝘅𝗶𝘀𝘁𝗲 𝗽𝗮𝘀!

𝗥𝗮𝗰𝗲 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗮𝗹𝗹𝗲𝗿𝗴𝗲̀𝗻𝗲𝘀

Certaines races de chiens et de chats provoquent moins d’allergies, soit parce que leur pelage laineux ne tombe pas, soit parce qu’ils perdent vraiment très peu de poils. -Chiens : Caniche, Schnauzer, Bichons Frisé et Maltais, Chien d’eau irlandais et portugais, etc.

-Chats : Bleu russe, Sibérien, Rex Devon et Cornish, Abyssin, Balinais et Sphynx.


 

Le conseil #1 AVANT d'avoir un animal :

Avant d’adopter un animal, on s’assure que tous les membres du foyer (ça vaut aussi pour les colocs) ont été en contact récent avec l’espèce. Les allergies peuvent se développer et il convient de ne pas se fier au fait « qu’on était correct quand on était jeune ».


Vous avez envie d’avoir un animal? Allez chez quelqu’un qui a un animal et manipulez-le plus de 30 minutes. Idéalement, offrez-vous pour rendre service et garder l’animal d’un ami pour quelques jours durant ses vacances. Non seulement vous serez fixés à savoir si vous le tolérez bien, mais en plus, vous comprendrez mieux la charge de travail que représente un animal de compagnie. Vous pourrez alors réussir une adoption plus responsable.



𝗩𝗼𝗶𝗰𝗶 𝗾𝘂𝗲𝗹𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗴𝗲𝘀𝘁𝗲𝘀 𝘀𝗶𝗺𝗽𝗹𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗳𝗮𝗰𝗶𝗹𝗶𝘁𝗲𝗿𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗮 𝘃𝗶𝗲:


  1. Brosser votre animal quotidiennement (si possible, à l'extérieur de la maison)

  2. Faites-le toiletter en profondeur (traitement de mue) 1x/saison

  3. Ne PAS tondre son animal

  4. Lavez vos mains et visage après avoir touché un animal

  5. En cas de griffure/morsure, rincez-vous à l’eau chaude savonneuse et désinfecter avec de la Chlorhexidine 4%

  6. Nettoyez sa litière ou sa cage chaque jour

  7. Utiliser une brosse anti-poils pour enlever les poils sur vos vêtements

  8. Nettoyez régulièrement votre literie et passez l’aspirateur sur vos planchers et divans au moins 2 fois par semaine (les balayeuses Dyson sont très efficaces)

  9. Équipez-vous d'un purificateur d'air avec filtre à air HEPA

  10. Enlevez tapis et moquette; remplacez-les par des planchers de bois ou céramique


Il faut quelquefois se laisser un temps d’adaptation avant de déclarer forfait et de devoir se départir de son animal.